Sol Picó

Sol Picó est une chorégraphe et danseuse basée à Barcelone, connaisseuse de danse classique, espagnole et contemporaine. Trois disciplines qui sont reflétées dans son travail chorégraphique, qui s’inscrit dans l’expression la plus contemporaine de la danse. Elle a formé sa première compagnie Danza Robadura en 1988 mais c’est avec Sol Picó Compañía de Danza, compagnie qui porte son nom créée en 1993, qu’elle developpera le sceau si particulier qui est le sien. Un sceau qui est présent autant dans son langage créatif et interprétatif que dans le titre de ses créations. Razona la vaca (1995), E.N.D. (Esto No Danza, 1998), D.V.A (Dudoso Valor Artístico, 1999), Bésame el cáctus (2001), La dona manca o Barbie Superestar (2003), La prima de chita (2006), Las Doñas (2007), Sirena a la plancha (2008), El llac de les mosques (2009), Petra, la mujer araña y el putón de la abeja Maya (2011), Memorias de una pulga (2012), One-hit wonders (2014) ou encore We Women (2015) sont quelques exemples de son travail.

Elle a étudié diverses techniques de danse contemporaine au Movement Research de New York et a travaillé comme interprète et chorégraphe, au cours des premières années de son parcours, avec des compagnies et créateurs divers tels que Robouldanse, Rayo Malayo Danza et la compagnie d’Art Total, Los Rinos. El 64, court-métrage de danse dans un autobus dirigé par Octavio Masia et elle-même, et la vidéo danse No Paris du réalisateur Joan Pueyo, auquel elle a participé en tant que danseuse et chorégraphe, viennent compléter, entre autres, une carrière à laquelle les Prix ne manquent pas non plus. Parmi les prix qui lui ont été décernés au cours de sa carrière, on compte le Prix Max des Arts Scéniques au Meilleur Spectacle de Danse, à la Meilleure Choréographie et Meilleur interprète de Danse Féminine, pour Bésame el Cáctus en 2002, et pour le Meilleur Spectacle et la Meilleure Chorégraphie pour La Dona Manca, en 2003. Prix au Meilleur spectacle pour Sirena a la Plancha en 2004, à la Meilleure chorégraphie pour Paella Mixta en 2005, et à la Meilleure Chorégraphie pour El Llac de les Mosques en 2009. Elle reçoit également le Prix National de Danse de la Generalitat de Catalunya (gouvernement autonome de Catalogne) en 2004.